« Diversion » : le film qui vous plonge en 2026, après 10 ans de TAFTA…(vidéo)

 


Un court-métrage engagé pour susciter la mobilisation

Pour rappel, le traité transatlantique pourrait mener à un « lissage » des normes et des réglementations entre l’ultra-libéralisme des États-Unis et les règles européennes généralement plus strictes (pas assez aux yeux de beaucoup). Il pourrait entrainer un impact direct sur les conditions de travail, la situation économique mais aussi sur l’environnement et la qualité des aliments de millions de personnes. Son vote permettrait également aux entreprises d’invoquer des « tribunaux arbitraux » contre les États sans possibilité aucune pour ces derniers de faire de même. Fortement critiquées, ces négociations se font aujourd’hui dans l’opacité complète pour les citoyens, alors que les grands industriels participent à un lobbying forcéné.

Adoptant une visée politique, l’équipe d’Esperanzah ! a voulu taper un grand coup, espérant susciter l’émotion pour mieux instituer la révolte. Constatant la fracture et le paradoxe d’une Europe qui se ferme aux réfugiés et dont les pays se replient sur eux-mêmes alors que les portes s’ouvrent en grand aux capitaux, le collectif émet le souhait de populariser « des enjeux politiques parfois abstraits ». Leur objectif est, comme on peut le lire sur le site du film, de « créer un hameçon artistique, via l’émotion, pour susciter le questionnement auprès d’un public non averti sur le sujet ». Parce qu’après tout, mieux vaut se réveiller tard que jamais.



Qu’est-ce que le TAFTA ?